AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yu Min Wan || Liar Game

Aller en bas 
AuteurMessage
Yu Min Wan
Tête } I’м α ℓιαя
avatar

Masculin Rat
Messages : 182
Age : 33
Localisation : Tokyo.
Âge : 24 ans.
Humeur : Détestable.

Info&Co
Relation:

MessageSujet: Yu Min Wan || Liar Game   05.04.09 17:20


J'ai enlevé ma fragile conscience
Lentement, sans laisser de pas,
Je m'évapore pour ne devenir que morceaux puis cendres.
C'est seulement ça ... c'est seulement ça ...
Sans laisser de trace

Ce sentiment, cette impuissance que j'ignorais
Ma lâcheté rampe au fond de ma conscience.
J"interroge mon subconscient
Je ne peux pas entrevoir le lotus, juste devant mes yeux

Les larmes que j'ai versées pour ma perte
se sont répandues en trainant ma douleur
Tout comme le monde meurt sans aucune aide
Je ferme mes paupières

Comme un épais brouillard qui se dissipe
Comme la preuve de ton existence qui ne va pas disparaître
Si cette chanson peut vous atteindre
vous penserez probablement que c'est de l'hypocrisie

J'enfouis mon souffle dans l'immuable saison
Toi, qui attendais de l'aide,mouille-toi
Comme ma voix suspendue que tu ne peux plus entendre
Je sais que mes péchés ne pourront pas être réparés


WHO I AM -


-NOM : Yu.
-PRÉNOM : Min Wan.
-ÂGE : 24 ans.
-SEXE : M.
-PROFESSION : Chef des Guides.
-ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel.
-ORIGINE : Coréenne.
-GROUPE : Guides.



LOOKALIKE -


-PHYSIQUE : Viens jouer avec moi jolie petite poupée.

N’as-tu pas envie de poser tes lèvres sur les miennes ? Pulpeuses et fraîches, joliment dessinées qui semblent t’appeler à grand renfort de coups de langue. Caresser ma peau si douce et claire de tes doigts effilés. Ma taille t’impressionne ? Mais mon corps parfaitement dessiné ne pourra que mieux te protéger et subvenir à tes besoins corporels. Laisse ta libido s’enflammait entre mes bras robustes et nos corps se mélangeront dans une parfaite danse sensuelle, rythmée par les battements affolés de nos cœurs réunis. Glisse tes mains dans mes cheveux naturellement bouclés mais que parfois j’apprécie lisser donnant une autre dimension à ce visage angélique qui pourtant cache un véritable petit diable. Enroule tes jambes autour de mes hanches et laisse toi entraîner par mon irrésistible odeur. La couleur de mes yeux t’émerveille ? Laisse toi t’y noyer avec plaisir, ils sont là pour ça. Et mon souffle chaud caresse tendrement ta peau tandis que mon nez plonge dans ton cou où ma langue prend un malin plaisir à venir te chatouiller.

Tes barrières finissent par céder. Je les romps une à une.
Ton désir est tel que tu ne peux me résister plus longtemps.
Et tu te laisses aller dans mes bras cajoleurs tandis qu’un sourire narquois étire mon visage en un air triomphant.
Tu es finis. J’ai gagné.


-STYLE VESTIMENTAIRE : N’est ce pas la classe même qui émane de mon corps si parfaitement vêtu ? Quand on a la chance – ou pas – d’être né dans un milieu aisé où tout nous est accordé, pourquoi ne pas en profiter pleinement ? En tant que digne Maître des Guides, je me dois d’être présentable. Des costumes affriolants qui dessinent ma silhouette de façon si excitante que tu en arrives à les détester préférant sûrement me voir sans. Le noir que je revêtis semble t’intriguer et t’attirer. Laisse tes sens te guider et approche toi afin que mon obscurité te capture dans ses filets. Noir, ma couleur dominante. Paraît-il ma couleur intérieure ? Que les gens sont facétieux.

En gros vous l'aurez compris, mon style ténébreux et mystérieux est la clef de mon charme et on ne pourra nier le charisme qui se ressent de mon être quand on me regarde. Difficile de ne pas être fasciner quand on voit un visage d'ange duquel pourtant émane une impression de froideur...Alors ? Vous vous laissez tenter ?


-AUTRE : Quelques bijoux qu'il garde toujours sur lui, trésors de sa vie passé et traces de son présent.

-AVATAR : Lee Min Ho


Dernière édition par Yu Min Wan le 05.04.09 17:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yu Min Wan
Tête } I’м α ℓιαя
avatar

Masculin Rat
Messages : 182
Age : 33
Localisation : Tokyo.
Âge : 24 ans.
Humeur : Détestable.

Info&Co
Relation:

MessageSujet: Re: Yu Min Wan || Liar Game   05.04.09 17:21

WHERE IS MY MIND -


-CARACTERE : Il faut que l'homme soit fort, audacieux, entreprenant ; que la femme soit faible, timide, dissimulée. Telle est la loi de la nature.

Un enfoiré.

Voilà ce qui ressort souvent de la bouche des gens quand vous leur demandez de décrire le caractère de Yu Min Wan. Ces gens-là, il les méprise, même s’ils ne doivent pas avoir tout à fait tort. Il est vrai que la personnalité du Coréen n’a jamais été facile à cerner et encore moins à comprendre. Quand bien même il n’a jamais demander à ce qu’on le décrypte. Pourtant autrefois ses rouages n’étaient pas aussi complexes. C’est leur faute s’il a finit par tomber dans un tel état d’ambiguïté. Leur faute s’il a perdu le peu d’humanité qui lui restait. Quand bien même, l’être humain, l’Homme peut-il réellement être un sain ? Non, les anges n’existent pas et n’existeront jamais. Bien trop guidée par sa propre bêtise, l’espèce humaine ne sera jamais capable de changer et d’évoluer. Elle restera éternellement à ce point de départ primitif. Quelle triste constatation. Amère et déplorable. Il les haït.
Et ils le lui rendent bien. Disons que les choses sont plutôt claires. Soit vous l’aimez, soit vous le détestez. Il n’y a pas de demi-mesures avec Min Wan. Ni remédiations, ni place pour le doute. Les gens ont tendance à croire qu’ il faut passer un certain temps avec quelqu’un pour apprendre à le connaître et l’apprécier pour pouvoir le juger à sa juste valeur. Min est l’exception qui infirme la règle. Pas de temps à perdre. La décision doit être prise sur le champ. Si les gens ne sont pas capables de prendre une décision à son égard, c’est qu’ils ne méritent pas son attention ni qu’il prenne le temps de s’arrêter pour s’intéresser à eux. Il vit chaque seconde de sa vie et ne laisse personne en gâcher une seule. Beaucoup ont du mal à le comprendre, beaucoup déplorent son comportement mais à ceux-là il répond : allez vous faire foutre.
Un je m’en fouttiste de nature. Parfois tire au flanc et taciturne. A l’exacte promptitude d’un loup, il change d’humeur passant d’un être plutôt agréable à la pire des enflures.

Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux ou lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées.

Le mensonge. Il y baigne depuis sa naissance mais en a pris conscience que bien trop tard. En une seule seconde tout a basculé. Ils ont complètement détruit le gamin innocent qu’il était.
Perfidie. Déloyal.

Ils sont les responsables de la création de l’être détestable qu’il est aujourd’hui. L’aimer révèle de la folie et pourtant certains s’y laissent tenter.
Même si il les a toujours méprisé, à présent il agit comme eux. Et le mensonge est devenu le meilleur de ses alliés.
Fausseté. Hypocrisie.

Min Wan est le type même d’homme sur qui on se trompe constamment. Nombreux sont ceux qui se laissent trop souvent avoir par son apparence tout à fait plaisante, sans se rendre compte qu’au fond il est bien différent de ce qu’il parait. En effet, il est doté d’un physique charmeur mais d’une personnalité aux premiers abords, froide et arrogante dûe à certaines de ses fréquentations. Ne vous fiez pas à ses sourires séduisants, car ils sont en vérité tout se qu’il y a de plus hypocrites.
Orgueil. Luxure.

Yu Min Wan sait jouer de son charme et en faire bon usage. Il a longtemps compris l’avantage qu’il possédait grâce à son physique avantageur et le pouvoir qu’il pouvait donc exercer sur la gente féminine. Non pas qu’il prenne les femmes pour des marionnettes. Bon ok. Si. Aucunes d’entre elles ne lui a jamais prouvé le contraire. Qu’elles n’étaient pas que stupides. A tomber dans les bras du premier venu rien que parce qu’il est séduisant à en crever. Rapidement soûler par les minettes, il ne les côtoie pas à part pour une partie de jambes en l’air.
Inconstant.


Je sais, quand il le faut, quitter la peau du loup pour prendre celle du renard.

Rusé ? Il peut jouer un rôle sans le moindre soucis. Les masques semblent lui convenir à la perfection. Personne ne peut réellement le connaître car il ne laisse personne entrevoir son vrai visage. Enigmatique vous dites ? N’essayez pas de le déchiffrer, c’est impossible pour vous. Seule une seule personne pourrait prétendre à cela. Et paradoxalement, c’est elle qu’il traque. Dans cette société perfide qui ne pardonne pas il faut savoir se débrouiller seul, et Min Wan s’y octroie aisément.
Incroyablement rancunier et possessif, il ne pardonne pas une mauvaise crasse exécutée à son égard. Et ayant les moyens pour, soyez sûr qu’il mettra tout en œuvre pour vous faire regretter d’avoir essayé de le salir. Rien de plus plaisant pour lui que de préparer un mauvais coup. Méfiez-vous de son intelligente dissimulée exprès et de sa malignité. Si on décide de lui faire un sale coup, il le rend de manière décuplée en s’arrangeant pour qu’on ne puisse pas l’accuser. Je vous l’avais dit, méfiez-vous de ce joli chaton.

La douleur physique existe pour nous rappeler que nous sommes mortels. Quand on souffre dans notre corps, on découvre combien sotte et vaine est la vanité.

Un enfoiré, vous étiez prévenu. Que des aspects négatifs ? Est-ce réellement possible ? Un être pourri de l’intérieur. Mais pas que ça. Surtout un gamin dont le monde si parfait qu’il s’était évertué à construire est tombé en miette en l’espace de quelque seconde.
Juste un môme désabusé.

Il ne fait que se donner une image, un rôle qu’il joue depuis si longtemps qu’il ne peut plus s’en échapper. Et dont il ne se rend plus vraiment compte. Surtout qu’il ne se prend pas non plus pour de la merde.
Superficialité.

C’est vrai…Mais la raison est que depuis tout petit, depuis qu’il a pris conscience de toute cette manipulation autour de sa personne, depuis qu’il a compris qu’il n’était qu’un enjeu économique pour sa soi disante famille, depuis ce temps là il ne cherche qu’à attirer l’attention sur lui, pour ne plus être seul. Il ne fait que fuir ses propres peurs, et cela n’est pas prêt de changer.

La conscience des mots amène à la conscience de soi : à se connaître, à se reconnaître.

Et pourtant….Pourtant certaines personnes peuvent arriver à se rapprocher un peu plus de lui que les autres. Comment arrivent-elles à cet exploit ? Cela vient d’un véritable miracle ! Quand il s’en donne les moyens, il peut réellement être aimable, protecteur, et…cool ? Ce mot sonne si bizarre à ses oreilles. Peut-il vraiment être comme un frère idéal ? Il est déjà si incroyable de pouvoir voir un vrai sourire étiré ses lèvres et non pas un préfabriqué. Il peut être si attachant dans ces moments-là. Et même s’il n’est pas du genre à vouloir s’attacher à quelqu’un ne voulant pas reproduire le même fiasco qu’avec ses parents, il ne peut s’en empêcher inconsciemment.
Etre capable du pire comme du meilleur tombe sous le sens avec lui. Et on commence à mieux comprendre le sens de ces mots.

C'est parfois une épine cachée et insupportable que nous avons dans la chair qui nous rend difficiles et durs avec tout le monde.

Même le plus grand des ours peut se transformer en un véritable petit nounours. Seules les personnes pouvant arriver à le toucher comprendront qui il est réellement et à quel point il peut être aussi formidable que détestable. Car oui, même si les gens ont tendance à penser qu’il n’est pas capable de montrer de la sympathie envers quelqu’un, ils finissent par se rendre compte qu’ils se trompent totalement. Min Wan sait faire plaisir à ses amis lorsque le bon moment arrive. Car il est bien conscient de qui il est et ce qu’il est, alors peut-être cherche-t-il à un peu déculpabiliser pour être le monstre qu’il est.

En résumé, Min Wan n’est ni gentil, ni méchant bien que la plupart des gens le considèrent comme le pire des enfoirés. Enfin ça on le sait déjà. La plupart du temps, il agira en égoïste et ne pensera qu’à sa petite personne en priorité persuadé que de toute manière il n’est pas capable de prendre soin de quelqu’un d’autre que de lui-même. Malgré tout, il a déjà montré à quel point il pouvait surprendre son entourage quand il s’y mettait sincèrement. De plus, même s’il reste une personne très ambïgue, Min a des amis. D’ailleurs c’est quelqu’un de très sociable. Cependant il choisit ses fréquentations en fonction du sexe, de l’argent, du statut et de la personnalité de celle ci.

Il arrive à se faire apprécier des autres tout comme il arrive à ce qu’on le déteste allant jusqu’à l’envie de le faire disparaître de la surface de la terre. Parcequ’il n’a pas envie qu’on s’attache à lui ou qu’on cherche à percer sa carapace, il adopte son attitude froide et distante afin qu’on ne cherche pas trop à se lier à lui. Très certainement aussi car il connaît tout aussi bien ses bons côtés que ses mauvais et qu’il n’a pas envie qu’on se serve de lui à des fins peu gratifiantes ou qu’on se rende compte de ses faiblesses. Quoiqu’il serait très difficile de renverser la balance.

Dans le fond, même si parfois il ne se comprend pas lui-même, il sait qui il est. C’est un jeune homme à qui on a brisé l’enfance brisant tout ses rêves et ses illusions. Il sait qu’à cause de tout ça, il a mal tourné et continue à s’enfoncer dans la mauvaise pente ajoutant la dépravation à ses mauvaises addictions, mais il ne fait rien pour arranger les choses. Il a finit par accepter son sort et ce n’est pas comme s’il n’était pas satisfait…


Twinkle, twinkle, little star.
How I wonder what you are !
Up above the world so high,
Like a diamond in the sky,
Twinkle, twinkle, little star.
How I wonder what you are !



-GOUTS : Plaire, séduire, contrôler et détruire sont une priorité pour cet être beaucoup plus fait pour la lutte et l'effort que la facilité et le bonheur. Tout, chez Min Wan, va dans le sens de la manipulation et du contrôle, que ce soit avec son environnement immédiat ou avec celui, plus large, du public (il sait bien s'exprimer et a l'art de convaincre). Il a par ailleurs des aspirations humanitaires (quand l’envie lui prend) et déteste la routine. Côté coeur, c'est un séducteur, charmant compagnon, sensuel, et fort souvent faible face aux sollicitations de la chair. Sa fidélité est des plus relatives... mais quel charme !

-PRINCIPALE(S) QUALITE(S) : Rusé - Sait passer inaperçu - Observateur
Vivant comme une véritable bête, Min Wan a finit par en prendre les attitudes. Ne vous méprenez pas, il ne va pas jusqu’à marcher à quatre pattes et lever une jambe pour pisser. Non. On peut juste lire dans son regard ce côté canin et bestial, surtout lorsqu’il entre dans une colère incontrôlable.
Yu Min Wan ne quitte jamais la flopée de bijoux qui pend autour de son cou, reste de sa vie d’avant, objets précieux de son présent…
Il est constamment en train d’observer les gens qui l’entourent pour mieux les cerner afin de mieux trouver leurs failles.

-PRINCIPAL(S) DEFAUT(S) : Trop lunatique, Min Wan arrive à changer d'humeur aussi vite qu'il vous est impossible de le remarquer si bien que vous finissez par vous prendre sa mauvaise humeur entre les dents. Taciturne, les gens ont tendance à le trouver aigri et morne mais il lui arrive juste souvent de trouver la compagnie du silence beaucoup plus attrayante que celle du monde bruyant. Mais Min est surtout extrêmement impulsif. Tantôt calme, tantôt explosif c'est une véritable bombe à retardement. Pas besoin de précisez qu'il vaut mieux pour vous ne pas être dans les parages quand elle explose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yu Min Wan
Tête } I’м α ℓιαя
avatar

Masculin Rat
Messages : 182
Age : 33
Localisation : Tokyo.
Âge : 24 ans.
Humeur : Détestable.

Info&Co
Relation:

MessageSujet: Re: Yu Min Wan || Liar Game   05.04.09 17:21

WRITE ME A STORY -


-SITUATION FAMILIALE : Yu Min Wan est actuellement en total conflit avec ses géniteurs. Mais malgré la haine qui peut leur vouer, il reprend quand même leur place à la tête des Guides bien qu'il mène le groupe à présent comme bon lui semble sans tenir compte de leur avis. Personne n'est au courant à part ses détracteurs et lui, mais il n'a pas le choix. S'il faillit à sa mission et rejette ses responsabilités, Ils n'hésiteront pas à détruire ce qui est le plus cher à ses yeux. Même si en prenant ses fonctions il se trouve obliger de devoir les pourchasser. Pris au piège par ses parents, il n'a pas d'autres choix que de continuer à avancer et voir comment les choses se déroulent. Jouant un double jeu continuel, seule une personne pourrait le comprendre si elle pouvait revenir à ses côtés. Yu Mi, sa petite soeur pourrait simplement être la clef de tout ce bordel.

-HISTOIRE :

La terre a une peau et cette peau a des maladies ; une de ces maladies s'appelle l'homme.


08 Décembre 1984. 23h05. Tokyo.

« L'histoire de Yu Min Wan est comme le négatif de celle des contes de fées. Né avec une cuillère d'argent dans la bouche, il n'aura ensuite de cesse de la recracher. Fils d'un riche politicien, il vomit son milieu d'origine et plonge dans une vie d'errances et de violence, pour finir par se trouver piéger et reprendre le flambeau de ses détracteurs. »


Born with a silver spoon in his mouth.

Des cris, des pleurs, souffrance, création, naissance.
Il est là, enfin là, son visage baigné par la douce clarté de la pleine lune.
Un bébé tant attendu. Un potentiel héritier.
Superficialité, mensonge, manipulation.

Yu Min Wan.
Honnêteté ? Hypocrisie.


La fortune est semblable au verre ; plus elle est brillante, plus elle est fragile.

Issu d’une famille de riche, Min Wan a toujours eu ce qu’il souhaitait. S’il désirait quelque chose, stupide ou pas, hors de prix ou non, il l’obtenait toujours sans grand effort. Le petit bijou de ses parents, leur unique garçon, la pierre précieuse qu’il fallait polir afin qu’elle brille encore plus que les autres. Min était traité en roi chez lui, tellement que sans s’en rendre compte, il glissait tout doucement sur la pente de l’hypocrisie et l’arrogance. Ses parents étaient toujours là pour lui malgré leurs nombreuses occupations, oubliant presque qu’ils avaient aussi une belle petite fille du nom de Yu Mi. Que ce soit d’un point de vue sentimental ou matériel, tout était dû à Min Wan, tout lui était offert gratuitement. Mais, il lui manquait quelque chose, cette petite différence pourtant si importante. Et c’est elle, chose qu’il ne pouvait trouver à ce moment-là, qui finit par le conduire sur le mauvais chemin, l’entraînant dans un cercle vicieux duquel il ne pourrait pas s’échapper.

Le bien de la fortune est un bien périssable ; Quand on bâtit sur elle on bâtit sur le sable.

Enfant, tout lui paraissait idyllique, parfait, incassable. Min Wan était un jeune garçon gambadant dans la maison de verre. Innocent, insouciant. Un sourire radieux constamment plaqué sur les lèvres. Il était heureux, il était encore trop naïf…C’est à cette époque qu’il rencontra ceux qui furent ses amis le temps de quelques années. Jun Seok, Jae Hyo…ses précieux amis et puis la jolie petite So Hee, aussi douce et délicate qu’une fleur dépourvue d’épines. Qu’il aurait aimé la chérir toute sa vie…Mais en grandissant les choses se compliquent, changent, évoluent. Sous ses yeux apeurés, les transformations s’opérèrent. D’où venait cette soudaine frigidité de ses parents ? Pourquoi une telle distance s’imposait entre eux ? Des cris, des ordres crachés au visage. Des larmes. Des pleurs.

Il gémit, il soupire.
Il se tourmente, il se déchire.


Tout explose autour de lui. Les gens redoublent de cris. Sa tête lui fait si mal.
Il ne comprend plus rien. Que se passe-t-il ? Qui sont-ils ? Pourquoi ses parents se font appelés les Guides à présent ?
Un coup de feu, puis un second. Du sang, des cris, des pleurs. Jun Seok, qu’y-a-t-il ?
Des corps sans vie devant ses yeux. Sa petite sœur perdue au milieu du vacarme incessant.
Il prend peur. Il fuit avec Eux…

Le jeune enfant n’est plus. Il est mort. Il est partit.
Loin, très loin.
Quelque part où son petit cœur ne sera pas meurtri par des mots acides déversés par ses géniteurs pareils à des coups de couteau enfoncés dans sa chair.

Ah ! Vous dirai-je, Maman,
Ce qui cause mon tourment.
Papa veut que je raisonne,
Comme une grande personne.
Moi, je dis que les bonbons
Valent mieux que la raison


Pourquoi tant de souffrance ? Pourquoi tant de malheur ? Sa belle maison flamboyante baignée à présent dans les ténèbres. Quel est cet étrange sentiment qui naît en lui ?
Colère, rancœur, tristesse…

L’incompréhension le gagne ; il est trop jeune, bien trop pour comprendre le sens de tout cela. Il n’est pas prêt à affronter le monde des Hommes. Ce n’est juste qu’un enfant, un gamin à qui on est en train d’arracher son innocence.
Pudeur dévoilée, masque arraché.

Est-ce réellement ça ? Leur vrai visage ?
Il ne peut y croire.
Maman, papa…serrez moi juste dans vos bras.

Et ne vaut-il pas mieux quelque orage endurer, Que d'avoir toujours peur de la mer importune ? Par la bonne fortune on se trouve abusé, Par la fortune adverse on devient plus rusé.

Et l’enfant finit par grandir. Il comprend enfin. Il se rend compte de ce qu’on attend de lui, et de ce qu’on a fait de lui. Puis son cœur s’affole, son sang bouillonne, puis se glace. Son ventre se tord. Quel est ce nouveau sentiment ?
Haine…
L’agneau devient loup. Le loup masque son jeu.
Et il devient énigmatique, son ambiguïté frôlant l’incompréhension.
Cette époque de sa vie fut charnière pour la personne en devenir qu’il est.

Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça.

Il voulait détruire leur piédestal. Faire en sorte qu’ils ouvrent les yeux et voient les dégâts qu’ils causaient au jour le jour. Dévier leur attention pour qu’ils se rendent enfin compte de son existence en tant que personne et non fils héritier. Lui aussi méritait véritable amour et reconnaissance. Mais il n’y avait pas droit. Ils le lui refusaient.
Injustice. Infortune.

Alors le loup devint aussi rusé que les renards.
Traumatisme, Cauchemars, Terreurs, Flashbacks, Insomnia

Il ne pouvait oublier. Et la douleur torturait son corps et son esprit le détruisant à petit feu…
Folie. Perdition

Il mourrait de l’intérieur. Tout son être pourrissait. Et il en était conscient.
Il rentrait dans une rage folle. Brisant tout. Détruisant ce qui lui tombait sous la main.
Allant jusqu’à même violenter d’autres enfants.
Monstre

Ils ont fini par gagner. Ils ont fini par l’avoir. Leur parfait héritier.
Son cœur est mort, dépourvu de tous sentiments il devient la bête qu’ils ont toujours recherché.
Les Guides ? Sa nouvelle maison. Son territoire. Le reflet même de son propre machiavélisme.

A l’image de Narcisse, ils finiront par tomber dans le courant avide et s’y noieront comprenant enfin qu’ils auront dépassé les limites…


16 ans. Adolescence. Le moment des premières fois. Découverte d’un nouveau monde. Mais pas celui que l’on croyait.
Il allait enfin pouvoir s’affirmer.
Mais à quel prix ?
Oubli…

Les souvenirs douloureux, sa soi disante amitié avec eux…Tout mettre dans un coin de sa mémoire et ne plus y faire attention.
Un nouvel homme est en train de naître. Un être perfide et sans limite.
Parfaite Ironie.
Cacher les erreurs.
Faire comme si de rien n’était
Supercherie. Mensonge

……
….
..
.

Nouvelle expérience. Nouveau point de départ.
Changement. Evolution.
Le cercle vicieux se ferme et l’enchaîne.
Tout éclate. Explosion.


……
….
..
.

La vérité ne peut être cachée bien longtemps.
Le passé et les douleurs endurées finissent toujours par refaire surface…
Haine. Vengeance


Sa langue se délit autant que ses liens familiaux. Plus rien ne l’attache à eux. C’est finit.
Perdition.

Le peu de compassion qui lui restait envers eux est mort au moment où cette main claqua sur sa joue violemment. Ils voulaient jouer à ça. Ils allaient vite comprendre la finalité de l’enjeu.
Il ne perdra pas. Non. Car il était devenu bien plus fort qu’eux, sans qu’ils ne s’en rendent compte.

Chute. Dépravation.


Les jours s’enchaînent et se ressemblent. Sauf que les choses, elles, ne restent pas stables.
Violence. Incontrôlable.

Finit le petit enfant calme, le loup sort ses crocs et clame enfin sa force.
18 ans. La fin de tout. La limite d’une famille éclatée.
Les adultes. Il les haït tellement.
Tous les mêmes.
Incapables. Incompréhensifs. Stupides.

Il ne peut rester parmi eux.
Il les déteste.
Il prend leur place et devient Maître.

……
….
..
.

Au moindre revers funeste, Le masque tombe ; l'homme reste ; et le héros s'évanouit.

Rien ne sert de courir. Le passé finit toujours par nous rattraper. Min Wa a appris à vivre avec. A le manier afin de le faire sien, afin de jouer avec comme bon lui semble. Il a compris ce que bon nombre d’humain n’ont jamais admis. Et tout prend enfin un sens devant ses yeux.
D’autres possibilités s’offrent à lui. Il s’affirme. Il construit son futur.

Apprendre de ses erreurs, des erreurs des autres.
Ne jamais oublier.
Toujours se souvenir.

La mémoire est le désir satisfait.
La curiosité est un stimulant jubilatoire.



Le Maître s’ennuie dans sa tour d’ivoire. Alors il décide d’en descendre.
Il s’est rendu compte de quelque chose. Elle lui manque. Elles lui manquent.
Il les veut. Il fera tout pour les avoir.
Petite sœur…Où es-tu ? Je te retrouverai.
Petite poupée…Que deviens-tu ? Tu seras mienne.

Son nouveau défi. Sa nouvelle source d’amusement.
Enfin un peu de piment dans sa vie.
Enfin un peu de changement.
Oublier les conflits familiaux.
Se concentrer sur un nouveau but à atteindre.

Les revoir ? Un véritable paroxysme.
Et pourtant, Lui faire du mal n’a pas été si gênant que ça.
Du moins pas comme il le pensait.
Jun Seok…Tu aurais dû être plus prudent. Le loup finit toujours par sortir de sa tanière…

No Talk, No Play, No Love


Apprend ta nouvelle comptine et imprègne toi de chaque mot. Car tout est artifice sur cette Terre.

Ils ont voulu jouer. Ils perdront.
Et nous vaincrons.
Le phoenix se verra priver de ses plumes tandis que le loup resplendira de sa belle fourrure.



Les rêves n'existent que dans le sommeil.



-RELATIONS :
Yu Mi : Sa petite sœur. Un jour, il aimerait qu’elle prenne par aux Guides et qu’elles cessent de traîner avec les Passeurs.
Ahn Jun Seok : Malgré qu’il soit son ancien ami, il n’a pas hésité à en faire un message vivant. Et il compte bien le réutiliser pour arriver à sa sœur et pour détruire les Passeurs.
Jae Hyo : Ils se disaient frère avant l’annihilation, à présent ils se disent pire ennemis et Min Wan n’hésiterait pas à le tuer pour la bonne cause de son idéal.
So Hee : Il avait toujours un faible pour elle quant il était petit. Cependant à présent, il adorerait la convertir à sa cause, comme pour sa sœur. Mais les choses ne semblent pas aller ainsi.
Ji Ha Na : Elle est comme sa soeur et il l’aime autant que Yu Mi.
Sato Shinji : Shinji l’admire mais il arrive qu’ils soient en conflits dans certains choix.
Mitsui Riku : Elle l’adore, et n’hésité pas à lui rendre en étant une parfaite espion/traqueuse.


TELL ME WHO YOU ARE -


-PSEUDO : Crow.
-ÂGE : Undefined.
-SEXE : M.
-COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM? : Partenariat.
-VOTRE AVIS SUR LE FORUM : Le design est sympathique et ayant apprécié la campagne No Talk No Play No Love je me suis dis pourquoi pas!
-FREQUENCE DE CONNEXION PAR SEMAINE : Ca dépend.
-CODE DU REGLEMENT : OK by Yu Mi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yu Mi
Admin| †αℓқ•ρℓαγ•♥
avatar

Féminin Dragon
Messages : 129
Age : 30
Localisation : Hiding from U
Humeur : Confused

Info&Co
Relation:

MessageSujet: Re: Yu Min Wan || Liar Game   05.04.09 17:28

Bienvenu parmi nous Very Happy

Bon courage pour la fin de ta fiche cheers

Je valide le code.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yu Min Wan
Tête } I’м α ℓιαя
avatar

Masculin Rat
Messages : 182
Age : 33
Localisation : Tokyo.
Âge : 24 ans.
Humeur : Détestable.

Info&Co
Relation:

MessageSujet: Re: Yu Min Wan || Liar Game   05.04.09 17:30

Merci petite soeur. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yu Mi
Admin| †αℓқ•ρℓαγ•♥
avatar

Féminin Dragon
Messages : 129
Age : 30
Localisation : Hiding from U
Humeur : Confused

Info&Co
Relation:

MessageSujet: Re: Yu Min Wan || Liar Game   05.04.09 17:47

Préviens-moi lorsque tu as fini Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yu Min Wan
Tête } I’м α ℓιαя
avatar

Masculin Rat
Messages : 182
Age : 33
Localisation : Tokyo.
Âge : 24 ans.
Humeur : Détestable.

Info&Co
Relation:

MessageSujet: Re: Yu Min Wan || Liar Game   05.04.09 17:51

Je crois que c'est bon. =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
So Yi Joon

avatar

Messages : 53

Info&Co
Relation:

MessageSujet: Re: Yu Min Wan || Liar Game   05.04.09 18:08

*saute partout*
*impressionnée*
*vénère*
Oh mon maître ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yu Mi
Admin| †αℓқ•ρℓαγ•♥
avatar

Féminin Dragon
Messages : 129
Age : 30
Localisation : Hiding from U
Humeur : Confused

Info&Co
Relation:

MessageSujet: Re: Yu Min Wan || Liar Game   05.04.09 18:10

J'en ai bien l'impression aussi

Bon RP cher frangin.

Yi Joon arrête de baver c'est pas propre! Laughing

Si tu a besoin d'un vava, n'hésite pas à demander, y a toujours un grapheur qui s'ennuie (^_-)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yu Min Wan || Liar Game   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yu Min Wan || Liar Game
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shinobu Kaitani - Liar Game T3
» Liar Game
» Liar Game
» La chaise musicale du Konoha Forum
» Shinobu KAITANI (Japon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Name :: 
Accueil
 :: Vos Dossiers :: Fiches validées
-
Sauter vers: