AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Can you dance with the devil ? || So Hee

Aller en bas 
AuteurMessage
Yu Min Wan
Tête } I’м α ℓιαя
avatar

Masculin Rat
Messages : 182
Age : 34
Localisation : Tokyo.
Âge : 24 ans.
Humeur : Détestable.

Info&Co
Relation:

MessageSujet: Can you dance with the devil ? || So Hee   06.04.09 0:36

    Parfois, il arrive dans la vie qu’on est pas le choix et qu’on soit obligé d’emprunter un chemin même si celui-ci ne vous correspond pas vraiment. Il y aura toujours des motivations cachés à vos actes, des intentions qui ne seront jamais dévoilées à cause de votre trop grande fierté. Il en est ainsi et personne n’y échappe. Qui n’a jamais caché une seule chose à quelqu’un de cher à ses yeux ? Ces gens si parfaits en apparence n’existent pas ou ne sont que des artifices inventés par l’Homme pour se rassurer et penser qu’ils existent encore des personnes ainsi sur Terre. Il ne faut pas se voiler la face et ouvrir les yeux. Nous vivons depuis plusieurs années dans un monde totalement pourri jusqu’à la moelle et rien ni personne ne pourra changer la mauvaise direction qu’il est en train de prendre. Aucun Homme ne peut-être assez fort pour rétablir la paix et la tranquillité. On ne peut juste que donner l’illusion d’un monde propre et ordonné où la loi règnerait. Seulement ce ne serait plus n’importe quelle loi mais la Leur. Notre loi. Nous, les Guides. Voilà la mission que nous nous sommes donnés. Voilà la mission que je dois tenir…que je suis obligé de suivre…
    Pourtant mes aspirations divergent de cette finalité là. Si aujourd’hui je reste à la tête de ce groupe, ce n’est que par désir de vengeance. Par mépris envers ceux qui m’ont donné la vie mais qui m’ont volé mon enfance, mon innocence et surtout ceux qui comptaient le plus dans ma vie : mes plus proches amis. Sibyllin vous ne trouvez pas ? Je les déteste et pourtant je favorise leurs idéaux et me rabat à leur cause au lieu de les combattre avec ceux qui ont partagé mes jeux d’enfants.
    Malheureusement, on ne choisit pas toujours ce que l’on veut…

    Je m’appelle Yu Min Wan. Chef des Guides. Et je suis un enfoiré.


    Inconstant désir de vouloir punir tout ceux qui le mériterait.
    Violence acerbe et mépris de tout ce qui m’entoure.
    Je suis l’être le plus volage et lunatique que vous n’ayez vu dans votre triste vie.
    Croisez mon chemin serait de mauvais augure pour vous. Et pourtant ceux qui ont eu cette chance là se trouvent d’un certain côté privilégié et fiers.
    L’être humain est stupide et inadéquat. Il en devient dérisoire de le laisser vivre librement au grand jour sans lui imposer des limites bien précises.
    Une partie de moi a beau déprécié ce Gouvernement auquel je prends part, j’ai fini par m’y perdre moi-même oubliant toute trace d’humanité qui m’habitait autre fois. Comment en suis-je arrivé là ? La réponse n’est pas aussi simple que l’on pourrait le croire.
    Aujourd’hui ils doivent sûrement tous me détester. Et ils ont bien raison. On ne peut plus me faire confiance. Je suis la pire des enflures que la Terre ait pu engendrer.
    Alors pourquoi j’exacerbe tant à leur procurer telle souffrance ?
    Ne rien laisser paraître, garder un masque de frigidité. Tout cela est devenu mon quotidien.

    Je suis Yu Min Wan. Chef des Guides et Roi des Menteurs.


    Ne minna~Vous rappelez vous de ces doux moments passés ensemble ?

    - Peut importe combien d'années passent, serons-nous toujours amis ?
    - Ce n'est pas un problème
    - Nous serons amis pour toujours
    - Je peux pas vivre sans vous.
    - Je préfèrerais mourir plutôt que d’être séparer de vous…

    Les cinq enfants allongés dans l’herbe sourirent en même temps alors que leurs mains se liaient pour ne plus être séparées. Du moins c’est ce qu’ils pensaient tous à cette époque là.
    Enfance légère. Souhait futile. Innocence bien trop fragile…
    Grâce au lien qui relie ensemble les compagnons, j'ai enfin commencé à voir la lumière. C'est la seule chose qui ne pourra jamais être vaincue. Il ne disparaîtra jamais, le souvenir de ce voeu que nous avions alors fait…


    ¤¤¤¤¤¤¤


    Min Wan secoua fermement la tête. Ressasser ce genre de souvenirs ne lui faisait jamais un grand bien et il le savait. Il ne pouvait pas se laisser aller à de sottes pensées nostalgiques. Il ne pouvait se le permettre. Il n’en avait pas le droit. Depuis tout petit on lui avait appris à ne pas montrer ses faiblesses, et maintenant il en était devenu le plus expert en la matière. Il avait réussi à faire en sorte d’être l’être le plus détestable à Leurs yeux. Et il valait mieux que les choses restent ainsi s’il ne voulait pas que les choses déraillent. Après tout ce n’était pas comme s’il regrettait sa situation ou ne l’appréciait pas. Bien que certaines choses le dérangent et le travaillent, il a appris à vivre avec et a fini par s’y faire, tellement qu’il s’est prit à son propre jeu. Faire du mal ? Très bien si cela peut lui permettre de leur faire tenir leur promesse sur cette chose qu’il garde enfoui en lui depuis maintenant plus de 15 ans…depuis qu’il leur a tourné le dos et s’est enfuit, ce jour fatidique…
    A présent tout avait changé, il avait changé et il ne pouvait plus laisser les remords ou quoi que ce soit d’autre l’envahir. Ne pas oublier qui il est. S’il s’en tenait à cela tout irait bien.
    Il avait fini par prendre goût à la violence et l’inconstance, si bien qu’elles étaient devenues ses plus fidèles alliées.

    Debout sur le rebord du toit d’un immeuble, Min Wan observait la ville entière s’étendre sous ses yeux. Un long soupir s’échappa d’entre ses lèvres tandis qu’il fermait les yeux un moment pour profiter de ce moment de calme. Rechercher la solitude par moment était devenu son passe-temps favori. Il lui tardait à chaque fois d’avoir une minute à lui pour oublier les inconvénients du quotidien, la vie d’aujourd’hui et s’évadait un instant. Comme l’enfant qu’il était autrefois…Rêvant d’immensité et d’ailleurs…Qu’il était loin ce gamin innocent aujourd’hui…

    Un bruit le sortit de sa torpeur et lui fit rouvrir les yeux. Descendant de son perchoir, il se tourna vers la source gênante, avança de quelques pas contournant un monticule de ferrailles et se retrouva en face d’une silhouette qu’il aurait reconnu entre milles. So Hee…
    Après quelques secondes de stoïcisme, un rictus amer étira ses pourtant si douces lèvres.


    « Tiens donc, qui voilà. »

    Il s’avança vers elle et fit mine de l’étudier sous toutes les coutures avant de se retourner toujours cet air méprisable sur le visage.

    « Cela fait longtemps. Tu n’as pas changé So Hee »

    Allez savoir la finalité de ses paroles, ses intentions ou encore ce qu’il cherchait à dire. Mais ce n’était pas forcément glorifiant ou malhonnête. Juste peut-être entre les deux ?
    Le Coréen passa ses mains dans les poches de sa veste noir et garda ses yeux irisés poser sur la jeune Coréenne qu’il n’avait pas vu depuis des années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
So Hee
◊• Leader •◊
avatar

Messages : 95

Info&Co
Relation:

MessageSujet: Re: Can you dance with the devil ? || So Hee   06.04.09 1:04

Parfois cruels, il y a de ces évènements qui vous font grandir. C'est grâce à ces évènements douloureux ou agréables que l'on bâtit sa propre personalité. Certains plus chanceux ne connaitront que très rarement le malheur, d'autres le croiseront tous les jours. Quant à So Hee, elle se considère comme faisant partie des plus choyés. Malgré certaines difficultés, elle a toujours eut la force d'esprit de passer par dessus les évènements les plus durs, et parfois même arrive-t-elle a les oublier. Mais que se passera-t-il le jour ou elle sera confronter à ceux-ci de nouveau ? Après tout, rien n'est impossible, elle en a eut la preuve que trop souvent. Et peut-être était-ce l'une de ses craintes. Humaine, elle était faible à sa façon et connaissait ses faiblesses sans pouvoir en controler la totalité. C'était sans doute pour cette raison qu'elle était si méfiante à chaque tournant de rue, à chaque bruit difficilement discernable. Cette facette, elle l'avait développé au fil du temps, contre son gré. Sa seule consolation était d'avoir la certitude de ne jamais être vraiment seule. De toujours pouvoir compter sur quelqu'un dans ses moments de faiblesses, chose que peu peuvent se vanter d'avoir.

Elle attendait Jae Hyo. Avec une pointe d'impatience même, oserait-elle l'avouer. Non surprise de son retard, elle patientait, appuyé contre le métal froid d'une paroi, sur le toit, là ou ils s'étaient donné rendez-vous. Perdu dans ses pensées, elle examinait les nuages avec ennuie. Les moments ou le soleil montrait le bout de son nez lui semblaient si rares... Tapotant doucement du bout des doigts contre la paroie métallique, elle sortit de ses pensées en sentant la présence d'une autre personne.

" Jae H..."

Pivotant sur elle-même, elle resta bouche-bée face à la vision qu'elle avait maintenant. Elle qui s'attendait à retrouver la présence rassurante de son ami se retrouvait plutôt face à face avec le démon en personne, Yu Min Wan. Comme par réflexe, elle recula d'un pas avant de se faire immobile, telle une poupée désarticulée. Elle ne bougea pas d'un millimètre alors qu'elle le sentait l'observer. Comme pour retrouver son calme, elle prit une grande inspiration, abaissant la tête vers le sol. Elle ne pouvait pas le regarder en face, autrement, se connaissant que trop bien, elle était certaine de perdre son calme. Elle qui avait tout fait pour l'oublier devait maintenant l'affronter. Et seule. Relevant doucement la tête, elle fronca les sourcils, serra les dents. Pourquoi était-ce si difficile de garder son calme ? Probablement parce qu'elle avait honte, honte de s'être trompé à son sujet et de s'être si longtemps sentie idiote. Elle se permit à son tour de l'observer comme il l'avait fait. Il n'avait pas tant changer lui non plus. Du moins, physiquement, si l'on mettait de côté cet air qu'il avait sur son visage autrefois si doux et agréable à regarder.

" Yu Min Wan... "

Elle n'avait qu'une envie, lui cracher au visage. D'ailleurs, elle avait eut du mal à s'en empêcher mais cela manquait de classe et aurait été lâche de sa part. Avancant d'un pas, elle réduisit la distance entre eux deux, soutenant son regard sans défailler une seule fois. Tu es forte So Hee, plus que lui. Les traîtres sont lâches. Les guides sont de pauvres suiveux sans colone. Et il en fait maintenant partit. Elle s'efforca d'esquisser un faible sourire.

" Tu n'as pas beaucoup changé, toi aussi. "

Se voulant discrète, elle jeta un rapide regard par dessus l'épaule de Min Wan, espèrant voir apparaitre Jae Hyo. Elle avait besoin de lui. Elle avait besoin de lui, et elle avait peur. Peur du manque de controle qu'elle ressentait à cet instant précis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yu Min Wan
Tête } I’м α ℓιαя
avatar

Masculin Rat
Messages : 182
Age : 34
Localisation : Tokyo.
Âge : 24 ans.
Humeur : Détestable.

Info&Co
Relation:

MessageSujet: Re: Can you dance with the devil ? || So Hee   06.04.09 1:36

    On ne peut jamais savoir ce qui va nous tomber dessus en premier. On est juste conscient parfois que quelque chose va arriver, mauvaise ou pas soit-elle, mais on ne peut mettre des mots sur ce que l’on ressent. Certains s’évertuent à appeler cela le destin. Vraiment ? Qu’il existe ou pas là n’est pas la question. C’est plutôt ce que la fabulation humaine en fait qui est intriguant et demande réflexion. Effectivement, l’Homme n’a-t-il pas pour habitude d’attribuer des évènements divins à des instants qui échappent à leur contrôle ? Car c’est bien cela que toute personne redoute. Lâcher les rênes de sa vie et perdre pieds.
    Je n’ai jamais voulu briser les miennes. Sans jamais les refreiner, je les ai toujours tenu fermement. Certes j’ai pris un tournant différent du leur, fait mes propres choix et pris une grosse envolée sans les prévenir. Mais au moins, je ne les aies jamais lâché ses fichues rênes. Le destin ? Je n’y crois pas vraiment. Seule notre hardiesse détermine la constance de nos efforts. Celui qui se montre faible n’a aucun avenir dans ce monde impétueux dans lequel on vit. J’ai peut-être renié tout ce qui faisait que j’étais moi, Min Wan, le gentil petit garçon adorable, mais j’ai fait un choix, mon choix pour survivre. Dure loi de la nature. Manger ou être manger. J’ai pris la première solution. Que cela plaise ou non je compte m’y tenir. Egoïste et salopard ? Quand bien même, qui peut se vanter d’avoir pris le risque d’une vie ? J’ai tout bafoué, tout sali, détruit le peu d’amitié qui me restaient avec Eux. Et le pire dans tout ça c’est que je me demande encore si cela m’affecte ou pas, si je m’en veux ou non. Biensur que dans mes moments de faiblesse le manque est présent. Ces images ne veulent pas s’effacer de ma tête et je m’évertue à les enfermer dans un recoin bien sombre où elles ne m’accableront plus. Mais je dois me montrer bien plus fort que ces futilités. Ainsi je sais que tout ira bien, qu’Ils tiendront parole…
    Un sacrifice pour un bien ? Non, je ne suis pas un bon samaritain. Même ce choix là ne pourra jamais effacer les années de saloperie que j’ai pu commettre. Je suis un monstre et j’en suis conscient. Je ne m’en veux même pas, je me complais dans mon personnage. A force de porter un nouveau masque il a fini par s’imprégner de ma peau, tellement bien qu’à présent il m’est impossible de m’en séparer.
    Rien ne sert de s’enfuir, tout finit par toujours venir nous exploser à la figure. Je redoutais le moment où je recroiserai Leur chemin. Je savais que ce jour-là arriverait à un moment ou à un autre. Mais j’avais beau y penser je n’en étais pas pour le mieux préparer.

    So Hee…Sais-tu à quel point ton visage a hanté mon esprit durant toutes ces années ? Ces sourires, ces rires, au combien je rêvais de les voir et entendre à nouveau. Ces souvenirs qui n’arrêtaient pas de rouvrir la plaie béante dans ma poitrine. Ce trou que je m’évertuais chaque jour à combler avec toutes les horreurs que je pouvais commettre.
    Repenti de la vie. Chien aveuglé et errant.
    Je n’étais plus rien, j’avais tout perdu mais j’avais aussi tout gagné.
    Je sais que tu me détestes, je mesure ta haine dans tes yeux et ton attitude. Je n’essayerai pas de te persuader du contraire. Il vaut mieux pour tous que les choses soient ainsi. Et bien que je n’agisse pas en totale conscience, je me buterai à toi sans complaisance, essayant sûrement de te détruire par mes mains ne pouvant supporter de te laisser aux mains d’autres personnes.

    ¤¤¤¤¤¤¤


    Suivant le contour de ses yeux, son nez, sa bouche et sa mâchoire, le Coréen ne cessait de dévisager celle qui avait été la première à faire battre son cœur si fort que l’enfant qu’il était se sentait pousser des ailes en sa présence. La petite pousse avait bien grandi et s’était éclot en une belle et magnifique fleur. Somptuosité et merveille qu’il s’apprêtait à salir de son poison.
    Vilain gredin tu aurais mieux fait de disparaître plutôt que de t’évertuer à protéger quelque chose qui t’échappe. L’ironie dans tout ça c’était bien sa personne elle-même : Yu Min Wan où l’être qui devait se sentir intérieurement le plus méprisable du monde.
    Lorsqu’elle prononça son prénom, les lèvres de Min Wan s’étirèrent. Ses yeux autrefois si clairs n’étaient plus qu’obscurité et l’éclat qui les habitait avant n’existait plus. Au moins elle se souvenait de son prénom c’était déjà ça.

    *Déteste moi autant que tu le peux*
    Sans la quitter du regard, il la laissa se rapprocher n’oscillant guère gardant un calme impressionnant.
    Eclatant de rire à la suite de ses paroles, ce rire était cependant dénué de totale chaleur comme il était autrefois.


    " Tu n'as pas beaucoup changé, toi aussi. "

    « Ah bon ? J’avoue que tu me surprends. Je ne m’attendais pas à une telle réponse de ta part. »

    Remarquant le regard de la jeune fille. Il rigola à nouveau avant de s’approcher un peu plus d’elle.

    « Tu aurais dû vérifier avant »

    Ce n’était pas vraiment une menace. Plus une constatation. Min Wan savait que des sbires le suivaient tout le temps même s’il leur donnait l’ordre de rester à leur QG alors il pouvait être certain que personne ne viendrait les déranger au risque de se faire arrêter par les disciples des Guides.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
So Hee
◊• Leader •◊
avatar

Messages : 95

Info&Co
Relation:

MessageSujet: Re: Can you dance with the devil ? || So Hee   06.04.09 1:57

Celui prônant le No Talk, No Play No Love serait donc nostalgique des ces trois choses qu'il avait habitude de faire tous les jours à l'époque ? Si ses semblables le savaient... De toute façon, il cahciat trop bien son jeu. Même So Hee n'y voyait que du feu. À ses yeux, il n'était maintenant qu'un fendant qui avait oublier ce qu'était réellement la vie. En fait, il devait surtout apprécier le pouvoir que cela lui procurait d'être la relève de ses cruels parents. C'était son point faible et tout jeune, il n'y avait surement vu que du feu. Il eut été une époque ou So Hee avait rêvé de le faire changer d'avis, de le faire revenir à eux. Sa petite soeur en avait besoin, et égoistement, elle aussi. Mais au bout du compte, au fond d'elle-même, elle svait pertinemment que c'était inutile. Il avait été infecté du vilain virus, il ne lui restait plus qu'à étendre ce venin. Mais jamais elle ne le laisserait toucher à un poil de ses trois amis. Et encore moins de Yu Mi. Elle ne se laisserait pas berner par de futiles sentiments qui ont pu l'habiter plus jeune.

Alors qu'autrefois elle adorait le rire de Min Wan, maintenant, il lui en donnait des frissons. C'était comme une bonne claque au visage. Tiens So Hee ! Non seulement tu t'es fait avoir, mais en plus, il est là, à te narguer. Ce que vous étiez, l'amitié qui vous unissait n'est plus rien pour lui et toi...Toi tu es faible. Tu es faible car cela t'affectes encore. Et pas lui. Jae Hyo, dépêche ! Elle le suppliait mentalement de toutes ses forces. Viens Jae Hyo, qu'on puisse enfin partir. Ou du moins, tenter. Elle n'était pas dupe. Le chef des Guides ne se promenerait jamais seul ainsi. Ils étaient là, cacher, dissimuler quelque part. Et si elle tentait de s'enfuir, là maintenant ? Y arriverait-elle ? Enfin, Min Wan et elle n'avait plus rien à faire ensemble, et cela depuis des années. La seule rancune qui restait était le fait qu'ils étaient maintenant ennemis. Mais on attaquait jamais sans motif. C'était une guerre raisonnable. Il ne lâcherait tout de même pas ses compagnons sur elle sans raison. À moins que... Elle était un gros atout, un gros atout pour diriger Min Wan vers sa soeur. Et Dieu sait qu'il ferait tout pour la ravoir, la pauvre.

" Je n'y voyais aucun intérêt. "

En effet, malgré ses nombreuses nuits nostalgiques, jamais l'idée de lui courrir après pourl e revoir n'avait traverser son esprit. D'ailleurs, ne plus jamais le revoir aurait été parfait. Destabilisée et troublée, elle en avait conclu qu'elle ferait mieux de partir au plus vite. Elle croiserait bien Jae Hyo en retournant sur ses pas.

" Aurevoir. "

Elle détacha enfin son regard du sien, passant à ses côtés pour pouvoir prendre l'escalier menant vers le bas. Ne jamais s'éterniser. C'était ce qu'il y avait de mieux. Oui. Parce que Min Wan avait le dessus cette fois-ci. Il fallait savoir quand se retirer, c'était là l'atout le plus fort de So Hee. Elle n'avait pas l'égo d'un homme qui avait besoin de prouver quoi que ce soit. Mais elle en avait un. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle avait pris la peine d'accrocher son épaule, comme on le ferait pour provoquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yu Min Wan
Tête } I’м α ℓιαя
avatar

Masculin Rat
Messages : 182
Age : 34
Localisation : Tokyo.
Âge : 24 ans.
Humeur : Détestable.

Info&Co
Relation:

MessageSujet: Re: Can you dance with the devil ? || So Hee   06.04.09 2:29

    Tes airs revêches, ce regard fougueux et électrifiant. J’ai l’impression de retrouver la petite fille que j’ai quitté. Pourtant tu as bien grandi et les choses ont bien changé depuis ce temps là où nous jouions encore ensemble. Je ne regrette pas le temps passé, j’ai fait mes choix et je les assume. Je ne veux pas l’avouer à voix haute mais il est bon de te retrouver même si c’est pour se cracher des choses à la figure. Ton apparence candide me montre encore plus la faiblesse dont je fais preuve. Si je devais en arriver là, je ne sais pas si je serais capable d’abîmer ce joli visage. Un soupir m’échappe. Je n’ais pourtant pas le choix. Si tu essayes de m’empêcher d’aller là où je dois aller, il me faudra pourtant en passer par là. La vie est horrible et cruelle n’est-ce pas ? J’ai compris il y a bien longtemps que c’était elle, le maître de tout ces rouages. Nous n’avons pas d’autres choix que de lui obéir car de toute façon elle finit toujours par trouver le moyen de nous prendre dans ses filets. Tu es encore libre, d’une certaine manière, mais toi aussi un jour, un jour tu comprendras enfin et peut-être ne me regarderas-tu pas avec autant de dédain et de rancœur. Je suis patient et je n’ai pas peur, je sais que ce jour arrivera car ainsi va la vie et ainsi soit-il.

    ¤¤¤¤¤¤¤


    " Aurevoir. "

    Au moment où elle le poussa à l’épaule en passant à côté de lui pour partir, une dizaine d’hommes armés vint les encercler sur le toit si vite qu’il serait difficile de décrire le mouvement qu’ils venaient d’effectuer. A l’instant même, où elle le toucha, Min Wan, d’un geste vif et rapide, attrapa le poignet de la jeune fille et vint la plaquer contre un mur de tôle gelé.

    « Master ? »

    Son corps tout entier collé à celui de So Hee, l’intéressé tourna un regard glacial à ses sbires et siffla entre ses lèvres des ordres peu avenants.

    « Dégagez ! »

    Attitude protectrice ou simple désir de domination ? Allez savoir, Min Wan était capable du pire comme du meilleur. Mais il ne doutait pas que de son point de vue So Hee penchait pour la seconde solution. Après tout il était bien normal, vu l’attitude du Coréen et vu à quel point elle pouvait le haïr à présent. Sûrement souhait-elle également sa perte ? Ces pensées le faisaient rire de façon amère. Une fois l’armée retirée, Min Wan tourna la tête vers So Hee et resta quelques secondes silencieux avant de décoller légèrement son corps du sien et plonger ses yeux encres dans ceux de la jeune femme.

    « L’heure est bientôt venue. Tu sais aussi bien que moi que la vérité éclatera un jour ou l’autre. J’aimerai voir sa tête quand elle apprendra que vous lui avez menti pendant toutes ces années. Dis bien à Jae Hyo qu’il ne m’empêchera pas plus longtemps de retrouver ma sœur. »

    Il desserra la pression qu’il exerçait sur le poignet de So Hee afin de faire glisser sa main sur la joue de cette dernière dans un geste étrangement plus tendre ce qui contraster avec les paroles qui suivirent.

    « Et pour cela, je serais prêt à tout »

    Il appuya bien sur ses derniers mots en plantant encore plus profondément son regard dans celui de la Coréenne. Relâchant son emprise sur cette dernière, il se retourna d’un bloc et prit la direction des escaliers qu’il entreprit de descendre, disparaissant aux yeux de la jeune fille…

    *Ne te mets pas en travers de mon chemin où je ne serais plus dans la capacité de te protéger*

    Parfois je me demande si quelque chose est encore absolue.
    S'il y a encore le juste et le faux, le bien et le mal, la vérité et le mensonge.
    Ou si tout est négociable, laissé à l'interprétation.
    Parfois on est obligé de fausser la vérité,
    de la transformer parce qu'on doit faire face à des choses dont on est pas responsable.
    La vérité est toujours absolue. Soyez-en sûr.
    Même quand cette vérité est dure et froide et plus douloureuse
    que tout ce qu'on aurait pu imaginer.
    Et même quand cette vérité est plus cruelle que n'importe quel mensonge




[C'est fini pour moi =) Je te laisse poster le tien :P]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
So Hee
◊• Leader •◊
avatar

Messages : 95

Info&Co
Relation:

MessageSujet: Re: Can you dance with the devil ? || So Hee   06.04.09 5:23

Effectivement, So Hee avait plus d'un tour dans son sac. Elle arrivait à déjouer les plans des Guides, et à les prendre dans ses filets. Elle doit également remercier Jae Hyo pour la majorité de ses exploits. Cependant, la guerre n'avait pas encore trouver fin, et Dieu sait qu''elle sera très longue encore ... Aucun des deux parties ne donnait le moindre répis à l'autre. Autant Min Wan que So Hee concoctait des plans des plus ingénieux, innovateurs. Ils pouvaient s'attendre à n'importe quoi de la part de l'autre. D'ailleurs, So Hee ne le vit pas venir. Surprise de la force avec laquelle il s'était saisit de son poignet, son regard fut vite attiré vers les dizaines d'hommes qui les encerclait maintenant. Elle le savait bien entouré, mais pas à ce point... Prise au dépourvue, elle se retrouva bêtement plaquer contre le mur de tôle, complètement à la mercie de Min Wan et ses hommes. Comme elle avait été stupide sur ce coup ! Elle espérait simplement que finalement, Jae Hyo mette encore un peu de temps avant d'arriver. Hors de question qu'il y soit mêlé. Sachant pertinement qu'il était inutile de se débattre, elle tourna la tête dans la même direction que Min Wan. Que leur ordonnera-t-il? Subirait-elle le même sort que son ami Jun Seok ? Se transformerait-elle également en campagne de publicité pronant le No Talk, No play. No Love ? Ah ! Comme elle le haissait !

Presque soulagée de les voir enfin disparaitre, So Hee se détendit légèrement, malgré la position qui était loin d'être à son avantage. Elle qui s'enfuyait chaque fois que la proximité s'imposait, là, elle n'avait pasd'autre choix, aussi désagréable cela pouvait-il être. Croisant son regard, elle ne pouvait détourner la tête. Elle comprenait comment il arrivait à manipuler tant de gens, à toujours arriver à ses fins. Un tel regard, personne ne pouvait y résister. Du moins, rares étaient ceux qui en était capable. Les femmes, si fragiles et faibles devaient se laisser berner à tours de bras. Et les hommes devaient voir en lui le chef de la meute, celui à qui l'on doit un respect sans faille. Et elle ? Elle arrivait encore à y voir une faible lueur d'espoir mais si embrumée qu'elle doutait que quiconque puisse lui venir en aide. Min Wan, si seulement tu savais tout ce que tu as manqué, et tout ce que tu manqueras.

Yu Mi. Elle ne devait jamais savoir. So Hee était loin de douter de sa fidélité. Elle savait que même en apprenant la vérité, elle resterait à leur côté, au nom de tout l'amour que chacun d'entre eux lui porte. Mais elle ne voulait pas que la jeune fille l'aprenne, ne serait-ce que pour la protéger de la peine et de la torture que cela lui infligerait. D'apprendre que sa famille était son propre ennemi. Et qu'afin d'arriver à ses fins, son frère en était même aller jusqu'à scarifier celui qu'elle aime jusqu'à sa mort. Certes, ils lui avaient tous mentis, mais le grand perdant sera toujours Min Wan, l'incarnation même de la cruauté. Un pour tous et tous pour un, il n'avait pas respecter la seule règle d'or qu'ils s'étaient tous imposés.

So Hee dut se mordre la lèvre inférieure jusqu'au sang pour éviter de ne commettre une bêtise qui aurait pu lui être fatale. Il s'en était pris à celui qu'elle considère comme un frère de sang, elle ne le laisserait pas faire de mal à Jae Hyo qui se vouait corps et âme pour tous les protéger. Quitte à prendre le tout sur son propre dos. Elle ferma les yeux au contact de sa main sur sa joue, comme si elle s'attendait à un quelconque geste de violence mais fut surprise par la douceur du geste. Les rééouvrant délicatement, elle sentit son regard la transpercer comme il savait si bien le faire. Une menace simple et précise. Qui voulait tout dire. N'est-ce pas plutôt pour te protéger Min Wan ? Laisser sous-entendre que même les sentiments ne pourront te faire changer ? Ta carapace est déjà fissurée. Pas autant que la mienne, mais moi, je saurai la réparer. Et toi ?

Le voyant se retourner pour prendre la direction qu'elle avait tenter de prendre un peu plus tôt, So Hee avanca d'un pas, comme si elle tentait vainement de le retenir alors que ce n'était pas du tout le cas. Il était déjà hors de sa vue au moment ou elle lui lanca:

" Que devenons-nous ? "

Question rhétorique qui restera à jamais sans réponse. Sauf bien sur si... Un faible sourire éclaira son visage. Avec l'aide de Yu Mi, elle était certaine d'arriver à ses fins. Min Wan, je metterai un terme à ton règne coute que coute. En attendant, sa seule crainte était que les chemins de Jae Hyo et Min Wan ne se croisent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Can you dance with the devil ? || So Hee   

Revenir en haut Aller en bas
 
Can you dance with the devil ? || So Hee
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Devil's food Cake
» devil beside you
» Release de Devil Beside You - 17/20
» Release de Devil Beside You - 18/20
» Release de Devil Beside You - 19/20

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Name :: 
Japon, Tokyo
 :: La ville en surface :: Les toits
-
Sauter vers: